logo
           

 

zorg en welzijn antibacterieel HC3

  

Le revetement antibacterién HC3:
Un moyen de prévention supplémentaire contre les bactéries nosocomiales

Pourquoi ?

Une infection nosocomiale est une complicationsouvent évitable, parfois grave, résultant d'une hospitalisation ou d'une intervention à l'hôpital. La transmission de bactéries pathogènes à des personnes dont l'état de santé est fragile peut avoir des conséquences graves, voire mortelles. Cela peut entraîner non seulement des inconvénients et des souffrances, mais aussi une augmentation de la durée d'hospitalisation et des frais. L'enquête menée par le RIVM montre que 5 à 10% des patients hospitalisés aux Pays-Bas contractent une infection nosocomiale, ce qui représente environ 100 000 patients par an. Les frais résultant des infections nosocomiales contractées aux Pays-Bas sont estimés à 400 millions d'euros par an. Cela explique pourquoi les établissements de soins respectent autant que possible les règles d'hygiène afin d'éviter les infections.

anti bacterieel HC3

L'hygiène des mains fait partie de la solution, mais...

L'hygiène des mains est considérée comme la mesure principale permettant de réduire le risque de transmission de micro-organismes aux patients. Un meilleur respect des directives en matière d'hygiène des mains permet de réduire le nombre d'infections nosocomiales de dix à cinquante pour cent.
Malheureusement, le personnel soignant des établissements néerlandais est encore peu conscient de l'importance d'une bonne hygiène des mains. Les règles en matière d'hygiène des mains ne sont respectées que dans moins de 20% des cas lors des contacts avec les patients.

L'hygiène des mains du Hollandais moyen (et donc du visiteur d'un établissement de soins) laisse, elle aussi, à désirer. Environ 40% d'entre eux ne se lavent pas les mains après avoir utilisé les toilettes.

HC3, un moyen de prévention supplémentaire

Dans les établissements de soins, les ferrures de porte (béquilles, poignées, plaques de poussée etc.) sont utilisées de façon intensive. Elles transmettent donc facilement les bactéries. Heureusement, il y a une solution. Les produits traités à l'aide de HC3 peuvent faire partie d'un programme général de prévention d'infections. Le produit HC3 a prouvé son efficacité en matière de lutte contre des bactéries redoutables, comme les MRSA et les E. Coli.

Le HC3 contient un élément photocatalytique innovateur au lieu de produits chimiques (biocides) ou d'ions d'argent. Une des caractéristiques de cetélément est qu'il fait office de catalyseur sous une lumière UV (lumière du jour ou éclairage au néon) et qu'il fait usage d'un phénomène physique pourdécomposer des organismes simples (bactéries, virus, déchets organiques). Au final, l'eau et le dioxyde de carbone sont les seuls résidus. Le HC3 est beaucoup plus efficace que les ions d'argent (voir HC3 versus ions d'argent) Lors du développement du revêtement, nous avons évidemment cherché à obtenir une efficacité antibactérienne maximale. Les dernières découvertes dans le domaine de la nanotechnologie nous ont aidés dans cette tâche.

Autre point très important : le revêtement HC3 est particulièrement dur et résistant. C'est pourquoi le HC3 est recommandé dans des environnements où les
bactéries présentent un risque pour la santé, comme les hôpitaux, les maisons de repos et de retraite, les policliniques, les résidences-services, les centres d'aide sociale, les cuisines etc.

HC3 versus ions d'argent

Le HC3 fait usage de la dernière nanotechnologie dans le but d'obtenir l'effet antibactérien le plus efficace. Le HC3 va plus loin que les anciennes technologies, comme les revêtements à base d'ions d'argent ou de biocides, dont le triclosan. La principale différence est que le HC3 tue non seulement les bactéries, mais oxyde également les restes (l'eau et le dioxyde de carbone étant les seuls résidus).

Pas de synthèse de résidus signifie :

• pas d'accumulation de résidus toxiques ;
• pas de bouillon de culture annonçant uneprochaine vague de bactéries ;
• pas de baisse d'efficacité du revêtement à cause de ‘résidus gênants'.

Il ne faut donc pas s'étonner que de plus en plus d'établissements de soins ne souhaitent plus utiliser des produits à base d'ions d'argent ou de triclosan, mais optent pour le HC3. De plus, le HC3 est un produit autonettoyant (superhydrophile). Il est donc inutile de nettoyer des produits contenant du HC3 avec toutes sortes de produits chimiques.

Effet du revêtement HC3 testé

Plusieurs centres de recherche européens et japonais réputés ont examiné l'effet antibactérien et la résistance du HC3. Les rapports de test sont disponibles sur demande.

Produits avec revêtement HC3

Tous nos produits Soins & Assistance peuvent être traités au HC3.
Les ferrures de porte traitées au HC3 sont utilisées dans le monde entier dans divers hôpitaux et établissements